La boutique

Vin bio à Orschwihr

Historique du domaine viticole

Vigneron depuis des générations, c'est dans les années 60 que Bernard Haegelin reprit l'exploitation familiale et c'est en 1976 qu'il mit en bouteilles sa production.

Reprise de l'exploitation en 1992 par le premier fils Christian Haegelin et fusion avec Triponel Jean, beau-frère de Bernard Haegelin, pour passer de 5ha à 8ha de vignes.

Venue en 1998 de Michel Haegelin, le deuxième fils, suite à la retraite de Bernatd haegelin.

Aujourd'hui la maison Haegelin possède plus de 10ha de vignes en production sur les coteaux du Pfingstberg et du Bollenberg de la commune d'orschwihr et des communes environnantes.

Orschwihr

Petit village de 1000 habitants du Sud de l'Alsace situé sur la route des vins; les coteaux entourant le village forment un vallon unique en son genre au pied des collines sous-vosgiennes.

Connu en 728 sous le nom d'OTALESVIL, il fut mentionné pour la première fois au XXe siècle sous le nom d'ORSCHWIHR, en tant que possession du Haut-Mundât des évêques de Strasbourg.

Dès son origine, la richesse du village se fonde sur la viticulture, qui bénificie de coteaux bien exposés, surtout au Bollenberg et au Pfingstberg. En 1801, Orschwihr compte 1023 habitants et connaît son maximum démographique en 1851 avec 1358 habitants. Depuis la population a baissé de façon continue jusque dans les année 1960.

Le travail de la vigne

Nous avons choisi un travail de la vigne respectant la faune, la flore et son environnement. Depuis près d'une dizaine d'années, nous n'utilisons plus d'herbicides et nous pratiquons le labour et l'enherbement suivant le type de sol. La plupart des travaux sur la vigne se fait à la main.

Après deux années d'essai, nous avons décidé en 2005, de prendre la voie de la culture biodynamique, qui consiste à utiliser, quand cela le permet, le calendrier des semis établit par Mme Thun, basé sur le rythme des astres et de la lune, pour les applications biodynamiques, le travail de la vigne, les traitements ou la vinification.

Les préparations biodynamiques 

- La bouse de corne (500) et (500 préparé) et le compost de bouse MT (Maria Thun)

Ce sont des préparations qui proviennent de matières animales et végétales transformées. Elles se composent en majorité de bouse de vache.

Elles sont destinées au sol et à la plante, c'est un puissant édificateur de la structure du sol qui favorise l'activité microbienne, la formation d'humus, la gestion de l'eau, la croissance des racines et leur formation en profondeur.

- La silice de corne (501)

C'est une préparation de lumière, elle est essentielle pour la structuration interne des plantes, pour leur développement et leur résistance aux maladies. Elle renforce leurs qualités nutritives; leurs goûts et leurs arômes sont mis en valeur.

Les traitements

Pour les traitements de la vigne contre les maladies (mildiou et oïdium) et les ravageurs (vers de la grappe), nous utilisons pour la plupart, des produits préventifs comme le soufre, le cuivre et bt, associés à des tisanes d'ortie, osier, prêle, achillée mille feuilles, camomille et pissenlit.

Les vendanges

La récolte du raisin se pratique manuellement de septembre jusqu'à la mi-novembre; le raisin est pressé entier (non foulé) pendant une durée de 6 à 12 heures.

La vinification

Le pressurage en raisin entier et de longue durée nous permet d'avoir des jus plus clairs et moins chargés en bourbes, leur fermentation est plus régulière et plus longue.

L'élevage du vin se fait en cuve inox ou barrique pour le Rouge d'Alsace, les vins sont laissés sur leur lie ou lie fine, pour leur donner plus de gras et de stabilité durant le vieillissement.


Site réalisé par